Les règles de confidentialité de Google

La fusion des 60 règles
mardi 12 juin 2012
par  Philippe RENAULT
popularité : 7%

Depuis le 1er mars 2012, les règles de confidentialité des 60 services de Google sont fusionnés.

Nous connaissons tous les nombreux services de Google si pratique à utiliser. Il existe cependant de nombreux points de vigilance dans l’utilisation de ces services.

Les règles de plus de de 60 services sont à présents réunis sur un seul document contractuel permettant le croisement de l’ensemble des données des utilisateurs. Il est désormais possible pour Google d’identifier et de tracer par différentes voies (applications Androïd, comptes d’élèves, compte Youtube, Compte Gmail, historique des recherches web...) les activités de chaque personne. Il n’y a à présent plus de différences significatives entre un compte personnel et un compte d’élèves dans un établissement scolaire.

Il sera donc dorénavant possible de joindre de manière beaucoup plus fine les centres d’intérêt de nos élèves, leurs relations privées et scolaires, leur géolocalisation à partir du téléphone portable ceci dans l’optique d’assurer un meilleur profilage publicitaire auprès des plus jeunes. (ciblage auquel l’établissement scolaire qui utiliserait ces services participera bien malgré lui !)

Les CNIL européennes ont vivement réagit et souhaite mener une enquête sur la préservation des données personnelles dans le respect des lois européennes puisque, à l’heure actuelle, Google semble ne pas vouloir répondre à une question essentielle de la communauté européenne : Quels types de données sont utilisés pour quels types de services ? Or la loi européenne est très stricte sur le captage des données collectés puisque le prestataire de service a l’obligation d’indiquer clairement et sans ambiguïté à quoi sert chaque donnée, pour quels services et qui est le destinataire des données.

Nous vous recommandons la plus grande vigilance dans l’utilisation d’outils qui demandent le transfert de bases de données nominatives sur des serveurs qui ne sont pas encadrés par les lois européennes. (déclaration à la CNIL différente en fonction des lieux d’hébergement du serveur)

Si vous avez un doute ou si vous souhaitez un renseignement précis, n’hésitez pas à nous contacter.


Brèves

25 mars 2016 - Retour en images sur le Printemps du Numérique 2016

NETEC était présent au "Printemps du numérique 2016" du mercredi 16 au vendredi 18 mars, parmi le (...)